25 février 2006

Elles sont passées

Elles sont passées
Entre le champ de mes bras
Afin de poser leur griffe
Sur ta plaie déposée
Sur mon cœur incarnat

Elles ont essayés
Avec finesse
Toute féminines
Remplis d’audace
Et chacune pleine de grâce
De trouver la clef
De la porte de notre jardin secret

Empestant le parfum du jour
Leurs poitrines lourdes
Leurs bouches enflées
D’une main douée, douce
Et généreuse
Plus belles que toi
Et conscientes de leurs atouts

Elles se sont reliées
Sans aucun répit
A catapulter mon cœur assiégé
Mais au deuxième round
Elles ont renoncés
Craignant tes représailles
Et battues
Par le souvenir d’une ombre

Elles fondaient
A l’heure de nos retrouvailles
Lorsque, toute innocente
Sans aucun ajout
Ou fard à joue
Tu me revenais

Posté par koucou à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Elles sont passées

Nouveau commentaire